Cours particulier à RambouilletJ’ai eu la surprise début mars 2009 d’être contacté par une société de production qui désirait réaliser un reportage sur le soutien scolaire.

Ce reportage était destiné à être diffusé sur M6; le réalisateur a trouvé mes coordonnées grâce à ce blog :-)


Le tournage a eu lieu fin mars à Rambouillet, chez la famille d’une élève à laquelle je donne des cours particuliers de maths et de physique; l’émission a été diffusée le 29 avril.

J’ai reçu le DVD de l’émission très récemment, j’en ai extrait la partie me concernant.
Précision : j’ai l’autorisation de diffuser cet extrait.

Flash n’est pas installé sur votre navigateur.

Je ne pense pas que l’émission en elle-même m’ait apporté des contacts, en revanche cette vidéo va vraisemblablement m’aider à faire un peu de promotion.

J’ai créé des comptes spécifiques sur quelques plates-formes de partage et j’y ai posté cet extrait vidéo :

Il n’est pas interdit aux lecteurs de voter pour cette vidéo sur ces différents sites… :wink:

Tous les billets comportant des reportages télés à propos du soutien scolaire

Ces autres billets pourraient vous intéresser :

Vous avez apprécié ce billet ?
Abonnez-vous au flux RSS des billets, ou recevez une notification par e-mail (ni spam, ni pub) dès qu'un nouveau billet est posté.
Vous pouvez également vous abonner au flux RSS des commentaires, ou aux commentaires par e-mail (un email par jour au maximum, ni spam ni pub).
Et si la lecture de ce billet vous inspire des réflexions, n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Merci de votre intérêt pour mon blog !

Partagez ce billet, ou enregistrez-le dans vos favoris en ligne :
  • Envoyer à un ami !
  • Facebook
  • Tapemoi
  • Visitezmonsite
  • Blogonet
  • Scoopad
  • Viadeo
  • SpotRank
  • del.icio.us
  • Yoolink
  • MisterWong Fr
  • Kreuzz

29 Réponses à “Vidéo : un cours particulier de maths donné à Rambouillet par le blogueur et diffusé sur M6”
Vos réflexions sont les bienvenues !

  1. Didierk sur Blogasty a écrit le 27 juin, 2009 à 22:13

    Retrouvez cet article sur Blogasty …

    Vous aimez cet article? Votez pour lui sur Blogasty …

  2. Vidéo : le blogueur donne un cours particulier de maths à Rambouillet (M6 100% Mag) a écrit le 28 juin, 2009 à 7:49

    [...] Vidéo : le blogueur donne un cours particulier de maths à Rambouillet (M6 100% Mag)www.cours-de-maths-78.fr/blog/2009/06/video-soutien-scolaire… par DidierrK il y a quelques secondes [...]

  3. Funnycat a écrit le 28 juin, 2009 à 13:46

    Quel chance pour ton activité d’avoir participé à un tel reportage. Ça montre à quel point ta visibilité en ligne porte ces fruits. Surtout lorsqu’ils disent dans le reportage qu’il y a des “milliers” d’offre sur internet (je me demande si c’est exagéré).

  4. Didier Kropp a écrit le 28 juin, 2009 à 18:34

    @Funnycat

    Mon acharnement (un peu brouillon…) à référencer mon site vitrine et mon blog ne semble pas inutile, en effet :-)
    Pour ce qui concerne les annonces de cours, entre les sites spécialisés dans les annonces d’offres et demandes de cours, les sites spécialisés dans les annonces de services à domicile, les sites de petites annonces,…, je dirais bien (à la très grosse louche) entre 50.000 et 100.00 offres.

    Beaucoup d’annonces sont périmées, plus à jour,…, mais il y a clairement de la concurrence :wink:

  5. Funnycat a écrit le 29 juin, 2009 à 1:35

    @Didier Kropp: Ton acharnement n’est pas si brouillon. D’ailleurs, je trouve à titre personnel que ce site/blog est plutôt bien travaillé tant par le côté Référencement, Webmarketing et également du point de vue de l’ergonomie.
    Ce n’est pas tous les blogs qui ont cette qualité, ni tous les blogueurs qui font du SMO (Social Media Optimization) et du référencement.

    Pour ce qui concerne le nombre de personne qui font du soutien, c’est vrai que c’est un gros business. J’ai regardé sur le site que tu indique et il y a en effet des milliers de personnes. Merci pour l’information.
    Une partie non négligeable son des étudiants qui souhaite se faire un peu d’argent de poche, ce qui explique ce grand nombre.
    Avec toutes les grèves en France, la demande doit surement prendre de l’importance à certains moment. :roll: Ce ne sont que des suppositions, mais j’avais tout de même vu un document qui était globalement de mon point de vue (grève = plus de demande de soutien scolaire).
    :arrow: Pour conclure, on a donc une demande et une offre, ce qui explique ces chiffres impressionnants.

    Très bonne continuation pour ce blog et ton activité. Je te souhaite que la concurrence ne te dérange pas trop. :D

  6. Vidéo : un cours particulier de maths donné à Rambouillet par le blogueur et diffusé sur M6 a écrit le 29 juin, 2009 à 10:31

    [...] Lire la suite sur : Prof particulier Url de l’article : Vidéo : un cours particulier de maths donné à Rambouillet par le blogueur et di…. [...]

  7. le_cheveulu a écrit le 3 juillet, 2009 à 10:52

    Bonjour,

    Je ne comprend pas pourquoi vous affirmez qu’une entreprise ne doit pas faire payer la mise en relation. Le fait de rechercher, tester et recruter un professeur compétent demande à la fois de l’expérience en tant que professeur ainsi que du temps. Ceci a nécessairement un coût et doit être rénuméré. Bon, encore faut-il que ce travail soit effectivement bien fait et par un professeur… ce qui semble loin d’être le cas des grosses entreprises.

    Enfin voila juste pour dire que ne pas faire payer la mise en relation pour une entreprise ne me semble pas une règle absolue.

  8. Fabien a écrit le 3 juillet, 2009 à 11:25

    Bonjour,

    “ce qui semble loin d’être le cas des grosses entreprises.”

    C’est effectivement le moins qu’on puisse dire ! :D

  9. Arnaud a écrit le 3 juillet, 2009 à 12:54

    @le_cheveulu

    Je cite Didier Kropp : “faut déjà la plus extrême méfiance si on est obligé de payer plusieurs dizaines d’euros juste pour rentrer en contact”.
    NB : L’affirmation selon laquelle la mise en relation doit être gratuite vient du commentateur.
    Pour ma part, j’entends volontiers que la sélection d’un professeur puisse coûter plusieurs dizaines d’euros.
    Mais cette démarche n’est faite qu’une fois par professeur.
    On imagine fort bien que l’on peut amortir ce coût et même émarger en faisant payer 5 à 10 euros par mise en relation.

  10. Fabien a écrit le 3 juillet, 2009 à 13:19

    @le_cheveulu et Arnaud

    Je dois dire que je ne suis pas du tout d’accord avec vous. Payer pour une simple mise en relation me semble douteux par principe, surtout quand le “professeur” s’avère être un simple étudiant. Après, on peut toujours prendre au sérieux les méthodes de com bien connues : “des enseignants qualifiés, sélectionnés par nos soins…”
    Soyons sérieux.

    Ensuite, pour préciser un autre point, ce genre d’arnaque ne concerne pas que les “grosses entreprises”, mais la plupart des petites structures locales n’échappent pas à ce constat. Importante ou modeste, toute enseigne est d’abord une structure qui doit répondre à la demande si elle veut survivre, ce qui la conduit à recruter des étudiants le plus souvent incompétents.

    Au final, la valeur ajoutée de ce type de service (mise en relation) paraît bien médiocre, voire inexistante. Les parents peuvent facilement trouver les mêmes étudiants et sans payer un centime. Tout comme il leur est possible de choisir un prof indépendant, par nature plus expérimenté et plus qualifié, le tout pour le même prix.

    Bien cordialement.

  11. Didier Kropp a écrit le 3 juillet, 2009 à 13:24

    @ le_cheveulu, Fabien, Arnaud

    Le tournage a duré plus de deux heures, transformées en moins de deux minutes au montage :mrgreen:

    Dans le contexte, je ne parlais pas des organismes de soutien (sur lesquels beaucoup a été dit, est à dire et sera à dire), mais des sites qui se présentent comme des sites de mise en relation directe.

    La plupart sont gratuits, certains font payer un appel Allopass, parmi ces derniers certains sont sérieux comme ProfesseurParticulier. On a trouvé aussi des arnaques, comme Tonprof

    Et enfin, certains sites se présentent comme des sites de mise en relation directe, sont en fait propriété d’organismes, et demandent 49 € aux familles pour une mise en relation… qui la plupart du temps n’aboutit pas, la majorité des profils “en vitrine” n’étant plus ou pas disponible.

  12. Fabien a écrit le 3 juillet, 2009 à 13:41

    Bonjour Didier,

    je comprends bien mais au fond, qu’il s’agisse d’organismes de soutien scolaire ou de site de mise en relation, le principe est le même. Il s’agit toujours de mise en relation payante entre parents et “profs”.

    Quant à Professeur Particulier, le service est gratuit pour le parents si le prof a payé un forfait (ce qui est un gage de qualité). Le fait qu’un prof investisse pour son annonce permet de penser qu’il est sérieux.

    Merci pour l’article qui confirme toutes les méthodes que je connaissais et qui m’en apprend d’autres.

    Fabien.

  13. le_cheveulu a écrit le 4 juillet, 2009 à 21:05

    ouhouh!! je ne pensais pas déclencher autant de commentaires…

    Concernant le commentaire d’Arnaud :

    “On imagine fort bien que l’on peut amortir ce coût et même émarger en faisant payer 5 à 10 euros par mise en relation.”

    Emarger à 5 ou 10 euros me semble complètement utopique. En effet si on se place dans le cas d’une entreprise qui fait bien son boulot (j’exclue donc la plupart des boites en exercice), il va falloir des gens compétents (à mon avis des profs) pour recruter. J’imagine qu’un recrutement bien fait doit se faire en deux étapes. D’une part la pêche aux CV et d’autre part la sélection à proprement parlé. Je pense que beaucoup de candidats peuvent enseigner (étudiants compris) mais pas à tous les publics. Seul un enseignant peut faire le distingo et flêcher correctement. En fait j’imagine mal qu’un tel travail puisse se faire en moins de 4 heures par recrutement (appel+entretien tel+entretien avec le candidat+testing+correction d’un test). Une personne faisant ce job, qui est un travail demandant de bonnes qualifications doit être payée au moins 30€ brut de l’heure, soit ici déja un coût de 120€ pour un recrutement.

    Maintenant un prof recruté va peut-être donner des cours à 4 élèves (à moins de s’appeler Monsieur Kropp!! :D ). Donc si on part sur une base de 10€ par mise en relation, on est tres loin ducompte… Sans compter que mon calcul n’intègre nullement les frais annexes, téléphones, locaux, secrétariats, et j’en passe…

    En fait de mon point de vue, une boite qui fonctionnerait de façon sérieuse pour le recrutement (à l’image des boites de chasseurs de tête pour entreprise par exemple), devrait faire facturer tres cher la mise en relation. Donc demander que la mise en relation soit gratuite voire faible, c’est donc admettre que le service de sélection est nul ou minimal. Or les parents qui font appel à ce genre de boite attendent un service de recrutement sérieux (sinon ils iraient chercher par eux-même.)

    En conclusion : dire comme règle de base que la mise en relation doit être gratuite ou faible est un mauvais conseil.

  14. le_cheveulu a écrit le 4 juillet, 2009 à 21:18

    A Fabien :

    “toute enseigne est d’abord une structure qui doit répondre à la demande si elle veut survivre”

    Moi je pense que si une entreprise a beaucoup de demandes, elle peut se permettre d’en refuser sans risque, un peu comme les écoles d’ingénieurs qui imposent un nombre maximum d’étudiants (même si l’esprit est différent).

  15. Fabien a écrit le 5 juillet, 2009 à 10:30

    @le-cheveulu

    “une entreprise qui a beaucoup de demandes peu se permettre d’en refuser sans risque”.

    Le problème est qu’on a jamais vu une entreprise refuser des clients !

    Par ailleurs, il y a une contradiction dans le fait d’accepter autant d’élèves et prétendre trouver des intervenants de qualité pour chacun.

    Cdt.

  16. le_cheveulu a écrit le 5 juillet, 2009 à 11:20

    @Fabien

    “Le problème est qu’on a jamais vu une entreprise refuser des clients !”

    Non non mon garagiste le fait tout les jours et nous savons que c’est parce qu’il le fait que son boulot est bon et qu’il a des clients!!

    “Par ailleurs, il y a une contradiction dans le fait d’accepter autant d’élèves et prétendre trouver des intervenants de qualité pour chacun.”

    C’est bien pour ça que les coûts dérisoires demandés aux familles sont pour moi plus un critère de méfiance que de qualité.

  17. Fabien a écrit le 5 juillet, 2009 à 11:53

    @ le-cheveulu

    Il est bien évident que si on cherche des exemples précis, on en trouvera toujours mais ils ne sont révélateur de rien : “mon garagiste…”, surtout quand il s’agit d’un commerçant du coin de la rue ou d’un service très localisé. Cela ne change rien au fait que toute entreprise a pour vocation de conquérir des marchés.

    Enfin, je ne dis pas qu’un coût dérisoire soit un critère de qualité. je dis que les familles peuvent trouver le bon intervenant par elles-mêmes, sans chercher trop longtemps et parfaitement gratuitement. Mais évidement, tout le monde a le droit de dépenser son argent comme il l’entend…

  18. le_cheveulu a écrit le 5 juillet, 2009 à 19:00

    @ Fabien

    “je dis que les familles peuvent trouver le bon intervenant par elles-mêmes”

    Je ne suis pas d’accord avec vous. Personnellement je me suis rendu compte que les familles qui faisaient appel aux organismes étaient de deux types : soit les parents n’avaient pas le temps (à tel point que remplir des CESU à temps posait problème, je n’ai parfois pas été déclaré à cause de ça…), soit tout simplement parce que les parents n’ont pas le bagage nécessaire pour comprendre le niveau d’étude d’un professeur (ne sachant pas faire la différence entre un doctorant et un étudiant en licence par exemple). Dans ces cas de figure les parents ont donc tous naturellement tendance à se tourner vers les entreprise ce qu’on ne peut leur reprocher.

    “Cela ne change rien au fait que toute entreprise a pour vocation de conquérir des marchés.”

    Je ne suis pas économiste mais je pense que c’est un point de vue plutôt idéologique que vous développer. Evidemment on a tous en tête les entreprises du CAC40 qui ne cessent de se diversifier pour conquérir des marchés, cependant il me semble que la tres grande majorité des entreprises se contentent de se maintenir dans leur propre marché. Mais là il faudrait un spécialiste de macroéconomie pour trancher…

  19. Fabien a écrit le 5 juillet, 2009 à 19:46

    @ le-cheveulu,

    :lol: rires

    Je dis effectivement que les familles peuvent trouver un bon intervenant par elles-mêmes, quant à savoir si elles savent utiliser le CESU, il me semble que c’est un autre problème : 2 sujets différents.

    C’est d’ailleurs pour ça qu’un intervenant doit bien connaître le système pour l’expliquer aux familles, voire pour les aider dans les démarches, comme Didier Kropp le rappelle dans un autre post.

    Surtout, il n’est pas vrai que je développe un point de vue “idéologique”. C’est le simple bon sens d’admettre qu’une entreprise a besoin de clients pour vivre. Sans être économiste, on apprend ça en seconde.

    Bonne soirée.

  20. Didier Kropp a écrit le 5 juillet, 2009 à 19:57

    Curieux et intéressant débat :?: :!:

    Question à le_cheveulu : êtes-vous le même le_cheveulu qui posta ce message sur un forum (par ailleurs administré par un prof indépendant) ?

    Le site en référence de l’annonce propose de rechercher un prof moyennant finance :roll:

    Si c’est le cas, je ne vois aucun inconvénient à ce que vous soyez plus explicite. Et par exemple d’expliquer si c’est une entreprise (auquel cas il manque les informations légales : SIREN, siège social,…), un groupe informel d’indépendants, un indépendant tout seul,…

    Je ne sais pas s’il existe un marché de niche qui serait la “vraie” recherche d’un “vrai” prof indépendant pour le compte d’autrui.

    En fait, c’est ce que vendent les organismes : nous sélectionnons rigoureusement etc. etc., voir mes billets sur le sujet ;-)
    La réalité, c’est que nombre d’organismes disent d’abord “Oui” à la famille, encaissent le chèque, et ensuite cherchent un “prof”. Et s’ils n’ont personne dont le profil pourrait coller, envoient n’importe qui enseigner n’importe quoi.

    Peut-être est-ce ce que voulait dire Fabien ? La majorité des organismes ne refuse pas les clients, rentabilité (ou commission pour les commerciaux baptisés conseillers pédagogiques) oblige.

    Chercher un prof soi-même, ce n’est pas si facile pour beaucoup de personnes, bien d’accord avec le_cheveulu.

    Soit les parents n’ont pas le bagage, soit tout simplement il ne savent pas très bien comment s’y prendre - bien chercher sur Internet par exemple n’est pas à la portée de tout le monde.

    Bonne soirée aussi

  21. Fabien a écrit le 5 juillet, 2009 à 20:25

    @ Didier,

    “Peut-être est-ce ce que voulait dire Fabien ?”

    Oui en effet.

    “Chercher un prof soi-même, ce n’est pas si facile pour beaucoup de personnes”

    Je suis bien d’accord aussi, ce n’était pas mon propos.

    Re bonne soirée :wink:

  22. le_cheveulu a écrit le 6 juillet, 2009 à 12:09

    Arf… Ca m’apprendra à ne pas changer de pseudo…

    Mais bon connaissant le métier côté entrepreneur, je dois avouer que mon sang ne fait qu’un tour quand j’entend que le travail de mise en relation doit être payé des clopinettes (tout comme j’entend parfois qu’un prof payé 15 euros de l’heure c’est bien suffisant…).

    Bonne journée.

  23. Christine a écrit le 16 novembre, 2009 à 23:43

    Bonsoir,

    M’étant éloignée d’internet pas mal de temps et de votre blog, je découvre ce reportage (félicitations !) et les commentaires sur la mise en relation…

    Didier et autres ‘intervenants payés en CESU’, pouvez-vous nous dire si vous faites payer votre première entrevue avec une famille, lorsque vous êtes contactés directement (via un blog ou annonce directe), SVP ?

    Personnellement, je ne fais jamais payer ce 1er rendez-vous, je l’assimile à un entretien préalable à l’embauche ; je trouve cela normal (à ce que je sache, si l’entreprise ‘Bidule’ nous convoque pour une embauche éventuelle -contrat classique en privé-, elle nous payera pas, on est bien d’accord).

    La donne est peut-être différente selon les différentes professions ?… Une raison particulière ?

  24. Arnaud a écrit le 17 novembre, 2009 à 0:06

    Bonjour Christine.
    Je demande toujours le paiement de la première séance, et ça ne pose de problème à personne.
    L’entretien d’embauche, c’est au téléphone.
    La première séance, c’est plutôt une sorte de période d’essai, sachant que chez nous, l’essai est de toute façon perpétuel.
    La seule fois où l’on m’a clairement demandé à ne pas payer la première séance, c’était pour ne rien payer du tout.
    Et qui donc ne paye pas la première séance de son médecin, de son plombier, de son garagiste, de son avocat ?

  25. Didier Kropp a écrit le 17 novembre, 2009 à 6:55

    @ Christine

    J’essaye de rencontrer la famille et le futur élève pour une prise de contact, afin de “sentir” le petit monde que je vais être amené à côtoyer, mettre les détails au point, et je ne fais pas payer ce rendez-vous. Mais je ne fais pas cours.

    Des confrères ne font pas payer le premier cours, chacun fait comme il veut.

  26. Christine a écrit le 17 novembre, 2009 à 7:38

    Oui Didier voilà, c’est exactement ça : une prise de contact chez le particulier qui nous permet de faire le point dans les détails, concernant les attentes de la personne ; donner le maximum d’infos sur le CESU s’il y besoin ; apporter même les exemplaires de contrats de travail ; expliquer comment mettre au fin au CDI (licenciement, attestation ASSEDIC, certificat de travail) ; voir enfin, si nous avons envie, ou pouvons travailler chez cette personne.

    Comme vous, je ne travaille jamais ce jour là. Pas question de bosser pour rien, on est plus que d’accord.

  27. Natascha a écrit le 18 juillet, 2011 à 0:35

    Bonjour,
    pour réagir aux messages concernant le 1er cours payant, je dirai que l’on ne passe pas un entretien pour un emploi toutes les semaines avant de trouver un emploi qui va durer plusieurs années. Par contre des nouvelles missions on en reçoit plusieurs par mois voire par semaine donc cela a un coût pour l’enseignant, en plus en étant rôdé on peut commencer à travailler dès le 1er cours et faire un bilan préalable avec les parents par téléphone (difficultés, fréquence envisagée, disponibilités, notes de l’élève…). Pour l’instant je travaille pour une agence, mais je compte me mettre à mon compte car malheureusement le salaire net frais de déplacement déduit oscille entre 5 et 10 euros de l’heure sans compter les heures de trajet. De plus je dois acheter tous les supports de cours, les photocopies, et je passe de nombreuses heures à préparer cours et bilans et plannings détaillés. Les conseils sont bienvenus pour la création d’un blog, trouver un bon référencement etc. Et félicitations à M. Kropp pour le site, le blog et le groupement de professeurs, un modèle à suivre. J’ai créé un tableau de planification, malheureusement je l’ai montré au responsable d’agence qui l’a soumis à la franchise, puis je protéger mon modèle plus efficace que celui de la société? Merci encore
    Natascha

  28. Didier Kropp a écrit le 18 juillet, 2011 à 13:48

    @ Natascha

    Merci de votre intérêt pour mon blog.

    Vous pouvez peut-être consulter cette série de billets :
    http://www.cours-de-maths-78.fr/blog/category/devenir-prof-independant/

    Je ne sais vraiment pas comment faire pour protéger un modèle de planning.

    Bonne continuation

  29. Le prof de maths interviewé par M6 | Actumaths a écrit le 19 mai, 2013 à 7:11

    [...] Extraite d’un reportage diffusé sur M6, une vidéo où le blogueur est interviewé par M6 à propos du soutien scolaire en maths.nn Source : Prof particulier, un blog sur le soutien scolaire [...]

Répondre

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: