La chaîne nouvelle fenêtreTMC a diffusé le 8 juin 2010 dans le cadre du magazine “90′ Enquêtes” un reportage consacré aux arnaques liées au monde du travail : stages, formation, emploi,…

Un sujet d’une dizaine de minutes avait pour thème les arnaques au soutien scolaire, illustré par les pratiques d’une société connue, spécialisée dans les cours particuliers.

Le nom de la société n’étant pas cité par TMC, je ne le citerai donc pas non plus… une lecture attentive de la vidéo permettra aux curieux de disposer de suffisamment d’informations pour savoir de quelle entreprise il s’agit.

Intervenants “recrutés” n’importe comment, prélèvements abusifs sur le compte des clients,…, cela se passe de commentaire, n’est-ce pas ?

Tous les billets comportant des reportages télés à propos du soutien scolaire

Ces autres billets pourraient vous intéresser :

Vous avez apprécié ce billet ?
Abonnez-vous au flux RSS des billets, ou recevez une notification par e-mail (ni spam, ni pub) dès qu'un nouveau billet est posté.
Vous pouvez également vous abonner au flux RSS des commentaires, ou aux commentaires par e-mail (un email par jour au maximum, ni spam ni pub).
Et si la lecture de ce billet vous inspire des réflexions, n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Merci de votre intérêt pour mon blog !

Partagez ce billet, ou enregistrez-le dans vos favoris en ligne :
  • Envoyer à un ami !
  • Facebook
  • Tapemoi
  • Visitezmonsite
  • Blogonet
  • Scoopad
  • Viadeo
  • SpotRank
  • del.icio.us
  • Yoolink
  • MisterWong Fr
  • Kreuzz

23 Réponses à “90′ enquêtes (TMC) : reportage sur les arnaques au soutien scolaire et aux cours particuliers”
Vos réflexions sont les bienvenues !

  1. Vincent a écrit le 18 juin, 2010 à 10:04

    Joli reportage,

    C’est quand même dingue que ces sociétés continuent de tourner sans trop de problèmes…

    Est-ce si dur que cela d’être honnête? Ça me motive d’autant plus dans ma démarche individuelle pour montrer que les profs réglos existent !

    Par contre, j’ai pas réussi à savoir de quelle société il s’agit…

    Bonne journée !

  2. Aissa a écrit le 18 juin, 2010 à 10:41

    Bonjour,

    Comme on peut le voir dans ce blog, il y a eu plusieurs enquêtes sur le sujet. Toujours de l’arnaque, des mensonges, des faux profs, …

    Mais on ne sais jamais poser la question pourquoi les parents d’élèves continue de faire confiance à tous ces organismes de soutien scolaire.

    A mon avis ces parents d’élèves veulent qu’on leur propose du rêve.
    Il m’est arrivé de répondre à des annonces de parents d’élèves cherchant des profs pour des cours de maths ou de physique et qui ne prennent même pas la peine de me répondre. Quelque jours plus tard je suis contacté par un organisme de soutien scolaire pour aller donner des cours de maths et de physique-chimie à ces même élèves (je le sais parce que il s’agissait d’un petit village). A première vue c’est surprenant mais un marchant de rêve était passé par là.

    Je remarque aussi que certains parents d’élèves sont impressionnés quand le prof est envoyé par ACALAMODIA ou par COURS-BELLEMERE que s’ils le trouvent directement par petites annonces (là, certains sentent qu’il dépannent un diplômé chômeur)

    Je crois que ces organismes savent répondent à un état de stress et d’angoisse comme font les voyants et divers marchants de rêves. Aussi l’être humain est attiré par tout ce qui brille. Par exemple pour les cours de piano, il suffit d’aller sur le http://www.boncoin.fr pour trouver un bon prof (qui ne serait en aucun cas moins qualifié que celui envoyé par COURS-BEAUPERE)

    Donc, il faut arrêter de victimiser ces parent d’élèves qui ont la plus grande part de responsabilité dans ces affaires.

    Moi ce qui me fait peur en plus dans cette affaire c’est que ces grands organismes arrivent à s’emparer du soutien scolaire par Internet. Dans ce cas retour à la case de départ : prof à petit prix chez MACARONIA

    à suivre, …

    Bonne journée

  3. Didierk sur Blogasty a écrit le 18 juin, 2010 à 11:19

    Retrouvez cet article sur Blogasty …

    Vous aimez cet article? Votez pour lui sur Blogasty …

  4. Didier Kropp a écrit le 18 juin, 2010 à 11:28

    @ Aissa

    Les sociétés de soutien scolaire font beaucoup de pub, et ça marche.

    J’ai pu consulter quelques pages du rapport Xerfi http://www.xerfi.fr/etudes/7sme04.pdf

    On y apprend que ce sont les plus aisés qui privilégient les professionnels indépendants, ou les petites structures locales. Ils connaissent le système des CESU, testent les personnes qu’ils recrutent, n’hésitent pas à “virer” ceux qui ne conviennent pas.

    A contrario, ce sont les parents qui ont le moins de ressources financières qui s’adressent aux grands organismes.

    Une inégalité de plus !

  5. Arnaque au soutien scolaire : vidéo | Sitebuzz a écrit le 18 juin, 2010 à 15:53

    [...] partie d’un reportage de TMC (émission 90′ Enquêtes) avait pour thème les arnaques au soutien scolaire : intervenants recrutés n’importe comment, prélèvements abusifs sur les comptes bancaires [...]

  6. Arnaque au soutien scolaire : vidéo a écrit le 18 juin, 2010 à 15:57

    [...] Arnaque au soutien scolaire : vidéowww.cours-de-maths-78.fr/blog/2010/06/video-arnaque-au-souti… par DidierrK il y a quelques secondes [...]

  7. md a écrit le 18 juin, 2010 à 16:13

    Je suis déjà intervenu içi. Je suis le responsable de Bordas Soutien Scolaire.
    Je viens de voir ce reportage sur votre site et je reste abasourdie non pas par de telles pratiques bien sur inacceptable mais par le préjudice que de tels reportages cause à toute une profession. Il y a aussi des sociétés qui font bien leur métier mais celles ci n’intéressent à priori aucunement les journalistes à la recherche de sensationnel et qui pensent générer plus d’Audimat par ce type de reportage que par un sujet utile aux parents qui sélectionnerait ceux qui font bien ce métier.
    Loin de me réjouir, ce reportage qui nuit à un concurrent (sans vraiment lui nuire puisqu’il n’est pas cité)ne sert aucun acteur de ce métier contrairement à ce que l’on pourrait penser.
    Cordialement.

  8. Didier Kropp a écrit le 19 juin, 2010 à 8:15

    @ md

    Bonjour,

    Yes, but…

    Que les journalistes soient plus intéressés par les trains en retard que par ceux qui arrivent à l’heure, c’est vrai. C’est même quelque part leur métier. J’entendais avant-hier à la radio un débat à propos de la responsabilité de la presse qui parle des divers scandales du moment (affaire Christine Boutin, affaire des 12.000 € de cigares de Christian Blanc, affaire ceci, affaire cela,…), et par là nourrit le “tous pourris”, porte ouverte sur les extrémismes.
    Toutes proportions gardées, c’est la même chose.

    Mais… L’enquête d’Envoyé Spécial avait pointé les dérives des “5 grands”. D’autres reportages ont montré la même chose.
    Et tout dernièrement, le premier (Acadomia) s’est fait épingler en raison du scandale de ses fichiers.

    Ça commence quand même à faire beaucoup… Ce ne sont pas que des seconds couteaux qui sont au centre des problèmes du métier, c’est le premier d’entre eux et ceux qui le suivent !

    Ma conclusion, c’est que c’est à la profession de faire le ménage. Adhérez à la FESP et demandez des comptes à son président (Maxime Aïache, PDG de Acadomia), créez un autre syndicat professionnel défendant des valeurs éthiques, mais ne mettez pas le malaise sur le dos des journalistes.

    Dernier point : selon moi, ces divers scandales servent la poignée d’indépendants sérieux (il en existe de pas sérieux…) et les petites structures locales.

  9. md a écrit le 19 juin, 2010 à 10:20

    Je suis en phase sauf sur les derniers points !
    Je partage votre point de vue sur les syndicats mais ceux ci existent par leurs membres dirigeants qui sont … et le serpent se mord la queue !!!
    Quand au dernier point, je suis intervenu ici pour souligner le contraire, je suis convaincu que ces scandales nuisent à la profession et que tous les jours nous rencontrons des parents qui assimilent Bordas Soutien Scolaire aux autres et expriment ( fort justement compte tenu de leur expérience passée qu’ils nous rapportent) une grande méfiance à notre égard. Le travail de conviction nécessaire est énorme et porte ses fruits une fois les cours mis en place.

    Nous attendons le jour ou un journaliste éthique fera un reportage juste en contactant tous type d’acteurs que ce soit nous ou un autre face aux “cinq grands”.
    A bientôt.

  10. le_cheveulu a écrit le 28 juin, 2010 à 10:36

    @ Aissa

    Quand vous dites “Il faut arrêter de victimiser les parents”, c’est un peu gonflé… Ce sont des victimes et elles sont dans leur bon droit.

    D’autre part c’est un comportement naturel que de faire plus confiance en une marque qu’à un individu lambda. On le fait bien en achetant des yahourts…

    @md

    Pourquoi ne pas créer un véritable syndicat? Pour avoir été contacté par Bordas, je crois savoir que vous faite un boulot honnête. Malheureusement comme tant d’autres, vous ne payez pas assez. Mais ça c’est une autre histoire…

  11. Mataix a écrit le 29 juin, 2010 à 9:47

    A côté de ces grands groupes qui font avant tout du business, il existe des professionnels de l’enseignement, formés à la pédagogie, qui proposent un vrai accompagnement des élèves face aux difficultés qu’ils rencontrent.
    Le système scolaire ne s’adapte pas aux enfants, ce sont les élèves qui doivent s’adapter au système, aussi, certains ont besoin par moment d’un soutien de qualité pour les remotiver.

    Je sais de quoi je parle, je fais partie de ces personnes qui proposent un vrai SOUTIEN scolaire et qui rencontrent parfois des parents et des enfants découragés par le système scolaire et les sociétés de soutien qui leur ont adressé des “profs” qui ne sont eux-même que des étudiants, ayant des connaissances certes, mais pas les bonnes pour apporter une aide à leurs enfants.

    http://WWW.apprendrecasapprend.com

    Bon courage à tous.
    Christine

  12. Mickaël a écrit le 9 juillet, 2010 à 18:45

    Bonjour!

    Quoi que vous disiez, ces “officines” privées existeront toujours. Car elles répondent le plus souvent à un besoin des parents qui n’est pas satisfait…D’ou le grand n’importe quoi des intervenants à peine diplômés!

    Sur Rouen, Tous ces “bouchers” se sont installés et ont pignon sur rue.

    Etant moi même un professionnel du cours particulier, je peux vous dire q’u il est très dur de lutter face à eux. Car ils ont une force marketing immense!

    Cela dit, il existe de nombreux moyens de se faire connaître auprès des parents: La compétence et la relation humaine sont primordiales.

    LE grand bémol de cet activité est le NON SERIEUX généralisé de la part des parents. Beaucoup sont malhonnêtes et n hésitent pas à vous prendre pour un kleenex. D’où le peu de vrais professionnels indépendants qui en vivent!

    La dernière élève a qui j ‘ai dit ne plus vouloir m’occuper d’elle parce qu elle était insupportable,annulations incessantes, me demande si elle peut trouver chez acadomia pour ses cours à bac+ 3?…..Parce que de toute façon , le plus souvent, ils n’ont pas de solutions!

    Je vous préviens: c’est une activité HYPER précaire.J’en connais quelques uns qui se sont lancés et ont abandonné…

  13. lediz a écrit le 9 août, 2010 à 20:47

    Hey ba…je bossais dans cette boîte en tant qu’apprenti et j’espère que ces mecs là finiront tout simplement en taule…

    Justice…

  14. - Veille EducationVeille Education a écrit le 11 novembre, 2010 à 1:18

    [...] Source [...]

  15. sophie a écrit le 15 novembre, 2010 à 16:59

    Malgré toutes ces stats, moi qui suit enseignante de l’EN à mi-temps dans le 92, auto-entrepreneur, avec un agrément simple de services à la personne + un site internet et un abonnement sur un site cherche-…. et compagnie, je ne parviens toujours pas à trouver d’élève.
    Je suis sur le point d’arrêter tout.
    Comment faire pour ?

  16. md a écrit le 15 novembre, 2010 à 17:04

    TQout simplement vous inscrire à http://www.bordas.com site de cours particuliers à domicile exclusivement réservé aux professeurs de l’Education Nationale regroupant déjà plus de 6 500 collègues.
    Nous avons de nombreuses demandes en région parisienne à pourvoir.
    A bientôt.

  17. Didier Kropp a écrit le 15 novembre, 2010 à 21:47

    @ Sophie

    Vous êtes sur un créneau très pointu - dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, et élèves déscolarisés.

    Je ne connais pas la demande, elle doit être nettement plus faible que pour les matières “standards”, et peut-être différente.

    Ne vous faudrait-il pas d’autres techniques de promotion ?

    - participation à des forums tels que http://is.gd/h9Dp2 http://is.gd/h9Duu http://is.gd/h9DKo http://is.gd/h9DOA en commentant intelligemment et en laissant vos liens

    - voire vous mettre en relation avec des orthophonistes de votre voisinage et leur laisser des cartes de visite

    Mais j’ignore tout des “dys”.

  18. Mickaël a écrit le 16 novembre, 2010 à 11:04

    Selon moi, il n’ y a pas de demandes concernant les enfants en difficulté type dyslexie, et autres. Les parents vont chez les orthophonistes.

  19. Videolist a écrit le 12 février, 2011 à 15:42

    Bonjour,

    Efficacité de la vidéo…Vous réagissez !

    1 mn de vidéo est plus efficace que 20 mn de lecture ou discours.

    Dans une relation, c’est souvent la 1ere mn qui compte.

    Voici des raisons pour lesquelles j’ai lancé mon site de petites annonces gratuites en vidéo avec “cours particuliers” … videolist.fr
    Avec une vidéo, le “client” peut se faire une 1ere idée, un instantané, voir, écouter, savoir s’il a envie d’aller plus loin avec la personne qui propose ses services… sans oublier de demander plus d’informations sur les compétences,…!
    Privilégiez la vidéo et évitez le vidéodiaporama, vous serez plus crédible :D
    Un exemple… Encore vous ! :-)
    http://www.videolist.fr/cours-particuliers/10111900008.html
    Videolist ne fait que de la présentation d’annonces vidéo, aucune commission, aucun frais sur la mise en relation,…Par contre, les valorisations en options sont “payantes”….
    A très bientôt …en vidéo !

  20. Luigi a écrit le 7 mars, 2011 à 10:53

    Voici un témoignage (encore un!) d’un professeur certifié qui a visiblement une dent (lui aussi!) contre les organismes de cours particuliers :

    http://mespiedsdansleplat.wordpress.com/

  21. Je suis jeune et je galère… | Mon Fuveau a écrit le 19 novembre, 2012 à 19:44

    [...] ne pas avoir les résultats escomptés, si j’en crois les différents reportages à ce sujet (http://www.cours-de-maths-78.fr/blog/2010/06/video-arnaque-au-soutien-scolaire/, par exemple). Bref je ne devrais pas améliorer mes résultats [...]

  22. Karl a écrit le 22 septembre, 2015 à 9:49

    Bonjour, Pour ma part, je vous conseille des organismes de proximité. Ceux à qui vous pouvez vraiment parler, qui connaissent leurs profs. Ces organismes font un véritable suivi ce qui est, je pense,le plus important pour bien construire la mise à niveau au cours de l’année.

  23. MAILY Djannie a écrit le 7 février, 2016 à 3:44

    Bonjour,
    Je suis un prof ayant eu l’occasion de travailler à DOMICOURS Antilles . Les profs sont diplômés, recrutés au niveau Bac plus 2. mal payés, on passe de 5 à 6 enfants, niveau hétérogène des apprenants, individuation obligatoire, bref . 12 euros brut, et travail le samedi, mercredi , jusqu’à 19h, en centre, même les jours fériés. Beaucoup d’argent transite, des sommes énormes sont facturées aux parents qui paient sans sourciller, les profs bossent comme des dingues pour des gosses peu investis et des parents exigeants. Je travaille à mon compte, et je vous assure que les parents font moins confiance à un vrai prof diplômé qu’à une grande boîte où l’abattage est de mise. MD

Les commentaires sont clos.