Véronique et son cancreDans ce court métrage de 1958, Éric Rohmer filme un cours particulier.

L’élève n’en a que faire, la prof s’ennuie. Ils se reverront cependant le lendemain.


Flash n’est pas installé sur votre navigateur.

La fiche du film est sur nouvelle fenêtrel’IMDB.

Vous pouvez voir sur ce blog un autre court métrage sur le sujet : Une leçon particulière.

On me pose de temps à autres cette question : “Et que faites-vous quand l’élève ne veut pas travailler ?”.
C’est très simple : j’explique aux parents que les cours ne servent à rien, que l’élève et moi perdons notre temps, que eux perdent leur argent, et que par conséquent il faut arrêter les cours.

Il est vrai que j’ai la chance de pouvoir sélectionner mes élèves.

Ce n’est sûrement pas le cas de nombreux intervenants des sociétés de soutien scolaire, voire des indépendants qui débutent; la situation vieille d’un demi-siècle décrite dans le film est à mon avis toujours d’actualité :-)

Ces autres billets pourraient vous intéresser :

Vous avez apprécié ce billet ?
Abonnez-vous au flux RSS des billets, ou recevez une notification par e-mail (ni spam, ni pub) dès qu'un nouveau billet est posté.
Vous pouvez également vous abonner au flux RSS des commentaires, ou aux commentaires par e-mail (un email par jour au maximum, ni spam ni pub).
Et si la lecture de ce billet vous inspire des réflexions, n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Merci de votre intérêt pour mon blog !

Partagez ce billet, ou enregistrez-le dans vos favoris en ligne :
  • Envoyer à un ami !
  • Facebook
  • Tapemoi
  • Visitezmonsite
  • Blogonet
  • Scoopad
  • Viadeo
  • SpotRank
  • del.icio.us
  • Yoolink
  • MisterWong Fr
  • Kreuzz

6 Réponses à “Véronique et son cancre : quand Éric Rohmer filme un cours particulier”
Vos réflexions sont les bienvenues !

  1. Arnaud a écrit le 22 novembre, 2011 à 10:28

    Je trouve que cette répétitrice n’est ni consciencieuse ni douée, tandis que son guignol d’élève est plein d’esprit.
    Les observateurs auront d’ailleurs noté qu’alors que le professeur n’est pas capable de lui expliquer pourquoi 2 que divise 1/2 donne 4, le jeune garçon est en train d’esquisser une sinusoïde.

  2. Véronique et son cancre : quand Éric Rohmer filme un cours particulier a écrit le 22 novembre, 2011 à 11:23

    [...] Véronique et son cancre : quand Éric Rohmer filme un cours particulierwww.cours-de-maths-78.fr/blog/2011/11/veronique-et-son-cancr… par DidierrK il y a quelques secondes [...]

  3. Mickaël a écrit le 28 novembre, 2011 à 18:53

    Sourire…
    Il y aurait tant à dire. C’est une vraie pépite ce moment de grand bonheur avec ce môme.

  4. liselle a écrit le 9 novembre, 2012 à 22:54

    Certains élèves doivent subir parfois des profs incompétent, c’est à la prof de bien faire son boulot et d’intéresser l’élève bref, pédagogie pédagogie et encore pédagogie

  5. répertoire jeu a écrit le 5 septembre, 2013 à 12:19

    Très pertinentes cette vidéo, elle pourrait servir de support à l’éducation nationale, tellement révélateur…

  6. AdLib a écrit le 27 novembre, 2013 à 10:15

    Merci pour cette pépite cinématographique, preuve, s’il en fallait, que, quoi que l’Education nationale serine aux parents, les enfants d’hier et ceux d’aujourd’hui sont assez semblables, le “progrès” touchant assez peu l’humain…

Répondre

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: