Les sites permettant de publier un “communiqué de presse”, ou “sites de CP” dans le jargon des référenceurs, sont à la mode.

En fait, le terme est impropre. Un “communiqué de presse” est un court texte envoyé à des journalistes pour les informer d’un événement, du lancement d’un nouveau produit,…, ce communiqué étant destiné à être reproduit à l’identique (ou modifié) dans la presse (le plus souvent écrite).

Un site web de “communiqués de presse” exige le plus souvent un texte unique assez long, qui ne sera pas soumis ailleurs, destiné à être publié en ligne sur le site en question : il faudrait en réalité parler de “soumission d’articles uniques”.

Lire la suite >>

Mettre un site en ligne est un excellent moyen de promouvoir son activité, à condition qu’il ait un minimum de visibilité.

Si vous avez un site, le référencement est une des tâches majeures dont vous devez vous préoccuper; et au-delà du référencement, il existe quelques méthodes qui vous permettront de gagner en popularité.

Et si vous n’avez pas encore trouvé le temps de faire un site, Internet vous offre quand même d’intéressantes possibilités de promotion.

Lire la suite >>

digg-likeSi vous êtes blogueur, vous connaissez sûrement les digg-like; et si vous êtes lecteur régulier de blogs, vous avez vraisemblablement déjà remarqué une liste de petites icônes cliquables en fin de billets, qui peut ressembler à ceci :

PiocheScoopeoWikioBlueggerBlogastyTape-moiVisitez mon siteDiggons

Ce sont des digg-like (du nom de nouvelle fenêtreDigg, le précurseur); les inscrits soumettent des pages web qui sont ensuite proposées aux votes des visiteurs (qui doivent le plus souvent être eux-mêmes inscrits).


Lire la suite >>

Les sites de gestion de marques-pages sociaux (social bookmarking) me semblent moins populaires chez les blogueurs que les réseaux sociaux (Facebook,…) ou les digg-like (Scoopeo, Wikio,…).

Pourtant, ils me semblent être de bons outils pour aider au référencement et à la popularité d’un blog.

Le principe général de ces sites est de gérer les favoris (bookmarks); à la différence des gestions proposées par les navigateurs (FireFox, IE,…), les favoris sont stockés sur un site ad hoc, ce qui permet en théorie en cas de plantage de les récupérer sans problème (ce qui suppose que le site de gestion des favoris ne ferme pas sans prévenir…), les favoris sont gérés par mots-clés (tags) et, surtout, ils sont partageables avec d’autres utilisateurs.

Cette possibilité de partage permet donc de rendre visible (au hasard…) les billets d’un blog, et ainsi au blogueur d’espérer avoir des visiteurs et quelques backlinks.

Lire la suite >>