Un précédent billet consacré au soutien scolaire gratuit en maths et physique sur Internet montrait la multiplicité des solutions offertes : cours complets et exercices corrigés, forums dédiés à l’entraide,…

Il existe également des solutions payantes : cours et vidéos, aide via échanges de courriers électroniques, et aide interactive (cyber-profs).

Quelles sont ces offres ? Que faut-il en penser ?

Les diverses offres

Ce nouveau marché du soutien scolaire payant via Internet se décline sous des formes multiples qui peuvent se recouper… pas facile d’établir une “taxinomie” pertinente !

Aide ponctuelle par mail

Sur (par exemple) le site nouvelle fenêtreCyber-profs, vous payez, vous envoyez votre question par courrier électronique, et vous recevez une réponse.

nouvelle fenêtreMes Devoirs vous propose moyennant finance de vous envoyer un corrigé de vos exercices ou de vos devoirs-maison.

Aide ponctuelle par un cyber-prof

nouvelle fenêtreProfexpress vous permet d’être mis en relation avec un prof via une “classe virtuelle”.

La publicité faite par cette société proclame :
tu es en relation directe avec un professeur particulier en quelques secondes“.

Je veux bien… mais encore faut-il qu’il y ait un prof connecté et disponible, ce qui n’est en rien assuré.


Fiches de cours, cours en vidéos, tutorat en ligne,…

nouvelle fenêtreMaxicours propose fiches de cours, cours en vidéos et exercices, dans toutes les matières, du CP jusqu’à la Terminale.

Flash n’est pas installé sur votre navigateur.Voici un exemple de cours de maths en vidéo (Terminale S).

Les vidéos, les cours, les exercices,…, ne sont pas mal faits; cependant, ils ne me semblent pas offrir grand-chose de plus que ce que l’on peut trouver gratuitement - consultez mon billet consacré au soutien gratuit sur Internet pour plus d’informations.


Le grand marché du cyber-prof

On trouve même un organisme de mise en relation directe entre parents et cyber-profs :
nouvelle fenêtrePortail Prof.

Flash n’est pas installé sur votre navigateur.Une vidéo de présentation des cours dispensés par un enseignant de Portail Prof.

La famille choisit un cyber-prof parmi les profils proposés, et gère directement avec lui les horaires, les tarifs,…

L’organisme se rémunère en prenant un pourcentage (a priori très raisonnable) sur les prestations effectuées.


Des offres de soutien régulier

D’autre sites proposent quant à eux un suivi régulier.

Par exemple, nouvelle fenêtreEducastream propose des cours de maths et d’anglais en visioconférence.

Flash n’est pas installé sur votre navigateur.Diverses formules d’abonnements sont proposées, du soutien ponctuel à l’abonnement de plusieurs mois.

Est-ce toujours le même cyber-prof qui suit l’enfant ? Cela n’est pas précisé.


Et outre les organismes, certains enseignants indépendants ont fait le choix d’être cyber-profs, comme par exemple Céline.

Nouveau billet le 30 octobre 2008

Interview : Céline, cyber-prof de maths indépendante

Que faut-il en penser ?

Avant toute chose, sachez que ces offres payantes ne sont pas considérés comme des services à domicile, et par conséquent les sommes que vous versez ne sont pas éligibles à la réduction d’impôts de 50%.

Des arguments que l’on rencontre souvent en faveur du cyber-enseignement sont la “modernité”, l’aspect “ludique” (webcam, Internet,…),…
Est-ce suffisant pour estimer que l’enfant apprendra mieux ?


Que penser de l’aide ponctuelle par mail

Les services payants qui se contentent de répondre à des demandes urgentes envoyées par courriel ne me semblent pas apporter de valeur ajoutée par rapport aux aides gratuites que l’on peut trouver par exemple sur des forums spécialisés (consultez ce billet pour trouver quelques pistes).

La plupart des intervenants des forums ont à cœur de donner des pistes de réflexion, d’apporter de l’aide, mais ne vont pas donner à l’élève un corrigé qu’il n’aura qu’à recopier sans comprendre.

Or, c’est bien le principe de certains de ces sites payants, qui insistent beaucoup sur le côté urgent; en caricaturant à peine, leur discours se résume à :

Vous n’avez pas fait les exercices que l’on vous demande pour demain, payez-nous et vous n’aurez qu’à recopier un corrigé.

L’élève va certes pouvoir rendre un devoir maison ou “avoir fait ses exercices”, mais ne progressera absolument pas… où est l’intérêt ?

Que penser de l’aide par un cyber-prof

Les services de type “aide ponctuelle d’urgence” peuvent être utiles si par exemple un élève estime vers 19h qu’il a besoin d’être aidé le soir même (cours pas compris, besoin d’explications,…).

Encore faut-il qu’il y ait un véritable dialogue, des échanges, entre l’élève et l’enseignant, que ce dernier ait des qualités pédagogiques, et que le cyber-enseignement ne se résume pas pour l’élève à recopier le corrigé d’un exercice !

Quant au soutien sur une base plus régulière, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup plus à dire que dans le billet consacré au choix d’un prestataire pour ce qui concerne le choix entre organisme ou enseignant indépendant.

Un point particulier mérite d’être vérifié : la famille qui choisit une offre d’abonnement via un organisme est-elle assurée d’avoir toujours le même cyber-prof ?

Il semblerait que l’aide régulière par cyber-profs rencontre du succès chez les familles qui ont fait le choix de scolariser leurs enfants à la maison; on peut également penser que dans le cas d’enfants non scolarisés en raison de maladie, éloignement,…, ces formules peuvent être utiles.

Dans le cas des offres avec abonnement mensuel, méfiez-vous, et suivez bien les prélèvements sur votre compte bancaire.

Ces autres billets pourraient vous intéresser :

Vous avez apprécié ce billet ?
Abonnez-vous au flux RSS des billets, ou recevez une notification par e-mail (ni spam, ni pub) dès qu'un nouveau billet est posté.
Vous pouvez également vous abonner au flux RSS des commentaires, ou aux commentaires par e-mail (un email par jour au maximum, ni spam ni pub).
Et si la lecture de ce billet vous inspire des réflexions, n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Merci de votre intérêt pour mon blog !

Partagez ce billet, ou enregistrez-le dans vos favoris en ligne :
  • Envoyer à un ami !
  • Facebook
  • Tapemoi
  • Visitezmonsite
  • Blogonet
  • Scoopad
  • Viadeo
  • SpotRank
  • del.icio.us
  • Yoolink
  • MisterWong Fr
  • Kreuzz

3 Réponses à “Le soutien scolaire payant via Internet : cyber-profs et autres”
Vos réflexions sont les bienvenues !

  1. Alex a écrit le 28 novembre, 2008 à 18:49

    http://www.solveurs.com propose une aide pour les devoirs des éléves sans contrainte d’inscription.

    Pour les maths par exemple ce sont généralement des étudiants maths sup qui répondent aux lycéen sur le forum

  2. Karim a écrit le 22 juillet, 2009 à 21:05

    Bonsoir la communauté des professeurs indépendants,

    Je ne sais pas si vous connaissez ce site http://www.teacheo.com où l’on propose des cours interactif par internet en permettant à l’élève de choisir son professeur connecté à Teacheo….
    Le fondateur a été élu lauréat de l’année 2009 par l’association Paris Entreprendre qui aide et accompagne les créateurs d’entreprises.

    La valeur-ajoutée de ce concept: proposer des tarifs avantageux aux parents du fait que les profs n’ont pas de frais de déplacement

    Si ce concept prend par le bouche-à-oreille, ça peut être un sacré concurrent des professeurs indépendants à domicile…
    Maintenant, je pense qu’il y aura toujours des parents qui privilégieront le contact physique.

  3. Didier Kropp a écrit le 22 juillet, 2009 à 21:10

    @ Karim

    Ils m’avaient contacté pour tester. Comme ce n’est pas trop mon truc, je n’avais pas donné suite.

    Je pense que c’est vraiment différent du soutien où le prof se déplace. Quand on est à domicile, on regarde le cahier de cours, les DST, on choisit des exercices dans des livres, on discute avec les parents,…

    C’est complémentaire, personnellement je ne vois pas ça comme de la concurrence.

Répondre

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: